LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Consommation

Soup’Idéale révolutionne le marché de la soupe

19 décembre 2014

soup-ideale-processing-packaging

Lorsqu’en 2012, Soup’Idéale décide de conditionner ses soupes dans des briques en carton, le choix se porte sur le savoir-faire et les solutions de processing et de packaging Tetra Pak®. L’entreprise, basée près d’Arras, investit alors pour adapter le procédé à sa production. Plus qu’un partenariat, c’est une innovation qui voit le jour, visant à préserver les arômes et saveurs des produits.

Une forme de mutation s’opère à l’usine Soup’Idéale de Feuchy, au sud d’Arras (Pas-de-Calais). Implantée au cœur du bassin légumier d’Arras depuis 1995, cette entreprise familiale développe toujours son savoir-faire dans la fabrication de soupes, mais sa démarche a évolué. En effet, Soup’Ideale a conçu un process de cuisson innovant et adopté le conditionnement Tetra Brik® Aseptic. C’est là le résultat d’une réflexion stratégique lancée en 2010 qui permet à la PME d’être, aujourd’hui, totalement indépendante et armée pour concurrencer les leaders du marché.

Qualité des produits et maîtrise des cuissons

« Notre force repose sur un couple process produit qui est unique  », affirme Eric Delcroix, Directeur Général de Soup’Idéale. Si l’entreprise continue de se fournir en légumes frais via des contrats avec les agriculteurs locaux, les chaînes de cuisson et de conditionnement bénéficient d’évolutions technologiques. La première consiste à cuire le moins possible la matière première afin de ne pas dénaturer les recettes et de préserver au maximum les qualités nutritionnelles des légumes.

Le détail du process demeure confidentiel, mais l’usine ouvre volontiers les portes de son centre culinaire flambant neuf. Aux manettes, le chef Philippe Ferellec, également directeur R&D, reçoit les représentants des marques distributeurs. « Notre mission consiste à mettre au point des produits adaptés à leurs consommateurs », indique-t-il. Fort de ses expériences dans des établissements étoilés en France comme à l’étranger et de 20 années dans la soupe industrielle (usine Liebig, groupe Danone puis Campbell), le professionnel est capable de faire passer entre 300 et 350 formules en R&D chaque année. Cette parfaite connaissance des produits lui permet également d’orienter les souhaits des clients : « Par exemple, l’association petits pois menthe est possible, mais meilleure en frais. Nous allons donc conseiller à la place une recette petits pois lardons ». Un travail de recherche indispensable, d’autant que le cycle de vie d’un produit est de trois à quatre ans. Neutre et confidentiel, le centre culinaire offre une opportunité aux distributeurs de tester leurs recettes sur-mesure.

Un partenariat au service de la compétitivité

Soup’Idéale présente, à ce jour, environ 70 références de soupe différentes et compte sur son nouveau conditionnement pour préserver les qualités organoleptiques de chacune d’entre elles. « Nous avons choisi l’emballage Tetra Brik® Aseptic pour ses capacités techniques et pour marquer notre différence », assure Jean-François Loué, Président du Conseil d’Administration.

Concrètement, la solution adoptée permet de conserver les arômes et saveurs des produits grâce à l’absence d’air (suppression de l’espace de tête) et la stérilisation du produit est réalisée via un process UHT. Quant à l’emballage, composé de 73 % de carton, 22 % de polyéthylène et de 5 % d’aluminium, il est stérilisé de son côté avant remplissage. Six millions d’euros ont été investis pour l’implantation de cette nouvelle ligne de production dotée d’une cuisine, d’un process UHT, d’un tank aseptique, d’une conditionneuse de Tetra Pak®, d’une encartonneuse et d’un palettiseur robotisé. Tournant en continu 24h/24 pendant la saison, l’usine produit 180 palettes par jour, soit 15 000 tonnes par an.

En France, le marché de la soupe représente 424 millions d’euros de chiffre d’affaires au rayon épicerie*, dont 80 % réalisés par les briques. Pour conquérir de nouvelles parts de ce marché, en plus de fournir les solutions de processing, Tetra Pak met au service de Soup’Idéale son système d’impression Flexoprocess. « Les nouveaux décors des emballages sont ainsi disponibles sous quatre semaines », indique Baptiste Naegelen, Chargé du développement chez Tetra Pak. Un atout majeur en termes de flexibilité auquel s’ajoute un accompagnement au niveau du suivi des tendances de consommation, du marketing et de la R&D.

*Source : données internes Soup’Idéale

Agathe Jaffredo © AdC

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous