LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Consommation

L’innovation au secours du petit déjeuner

5 novembre 2015

petit déjeuner français

Le rituel du petit déjeuner en famille est en perte de vitesse. De plus en plus, le premier repas est pris de façon individuelle, hors domicile voire supprimé des habitudes quotidiennes. Les industriels réagissent en sensibilisant l’opinion et en proposant de nouveaux formats.

Le petit déjeuner, notre allié pour la journée : c’est ainsi que les professionnels des jus de fruits (Unijus), du lait (Syndilait), du pain (Fédération des artisans boulangers-pâtissiers de Paris) et de la confiture (Fédération des industries d’aliments conservés) ont lancé le 26 septembre une opération nationale autour du petit déjeuner.

Pour sensibiliser l’opinion publique et politique, le Collectif du petit-déjeuner à la française, rejoint par Tetra Pak, a offert un million de petits déjeuner aux populations les plus démunies en France. Ce sont 200.000 litres de jus de fruits, 200.000 litres de lait, 150.000 pots de confiture, 320.000 compotes et du pain qui ont été distribués lors de cette journée aux associations : Emmaus, la Croix Rouge, le Secours Populaire, et les banques alimentaires.

Le petit déjeuner équilibré, un allié pour la journée

Pour Tetra Pak ce n’est pas une première, puisque dès la période d’après guerre, la distribution du lait a fait partie de sa politique d’engagement d’entreprise. « Les initiatives publiques de promotion du lait dans les écoles mises en place dans les années 50 n’ont plus cours en France souligne Anne-Sophie Verquère, Directrice de la communication Tetra Pak. Il est cependant important de rappeler que ce moment de consommation est indispensable pour la santé »
Une étude du Centre de Recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) publiée en 2013 a mis en évidence la baisse régulière de la prise des petits déjeuners dans la population française, singulièrement chez les adolescents : les 13-19 ans étaient 59 % à prendre sept repas du matin en 2010, contre 79 % en 2003. Chez les enfants, la baisse est plus lente mais régulière, de 91 % à 87 % en sept ans. Outre les conséquences sur l’équilibre nutritionnel et les performances scolaires, ce phénomène a un impact économique sur les filières concernées,

Petits déjeuners sur le pouce dans tous les pays

Cette désaffection n’est pas propre à la France « Au brésil, un habitant sur cinq prend son petit déjeuner sur le chemin du travail », note Héloïse Duchemin, planneur stratégique à l’agence de design Team Créatif. L’éclatement des familles, le fait que les jeunes ne veulent plus suivre le modèle de leurs parents, le fait aussi que les enfants se couchent plus tard expliquent cette tendance générale. Les industriels français trouvent la parade en proposant de nouveaux formats nomades. « Le marché du petit-déjeuner ne cesse d’innover dans les différentes catégories poursuit Héloise Duchemin. Gü a lancé des briques de chocolat chaud, Banania des bouteilles de chocolat prêt à boire et Milk’n Go de lactel accompagne le mouvement des petits déjeuner sur le pouce. » De leur côté, les marques de beurre créent des pâtes à tartiner ou des beurres aux éclats de chocolat car les experts ne croient pas à l’influence des rituels étrangers comme le porridge en Angleterre ou la soupe miso au japon pour changer les comportements du premier repas de la journée. « En France le petit déjeuner idéal reste sucré. » souligne Heloïse Duchemin.

Le lait, les jus de fruits restent en France les véritables compagnons de l’équilibre alimentaire du repas matinal. Aux marques de continuer à innover pour garder intact ce moment de plaisir pour bien démarrer la journée.

Pascale Caussat © AdC

Livret : Le petit-déjeuner notre allié pour la journée

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous