LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Environnement

Quand performance industrielle rime avec développement durable

27 mars 2015

performance ; industrielle ; développement ; durable

Alors que la prise de conscience environnementale est de plus en plus forte, les industriels multiplient les efforts pour diminuer leur empreinte environnementale et leur consommation d’énergie. Une prise de conscience qui leur permet en outre de réaliser des économies et de renforcer leur image.

L’industrie occupe une place particulière dans la crise mondialisée de l’environnement, responsable de 19 % des émissions mondiales de CO2, hors production d’énergie. Aussi les entreprises sont-elles de plus en plus nombreuses à mettre en œuvre des mesures en vue de réduire leur impact écologique et ce, malgré la crise. Efficacité et développement durable ne sont d’ailleurs pas incompatibles. Le récent ouvrage de la Fabrique de l’industrie, sous la direction de Pierre Veltz et Thierry Weil, L’industrie, notre avenir*, en est une parfaite illustration.

Accompagner la transition énergétique

« L’industrie est indispensable au développement de notre économie et à la cohésion de notre société », analyse Thierry Weil, délégué général de La Fabrique de l’industrie. Or, elle est en déclin, jugée notamment synonyme de nuisances vis-à-vis de l’environnement. « Pour la rendre, non pas seulement tolérée, mais désirable et désirée, elle doit convaincre que sa production est compatible avec l’environnement ». Car même si des progrès importants ont été faits, meilleurs dans l’industrie que dans d’autres secteurs comme le bâtiment et les transports, il y a encore un potentiel très significatif de diminution de son intensité énergétique. Il faut notamment développer des modes de production moins consommateurs de ressources et moins générateurs de rejets.

Pour le délégué général, « le développement durable est une toile de fond : il faut penser en « mode » durable. C’est un état d’esprit, pas un choix ou une option. Les industriels qui comprennent les préoccupations que leur activité suscite et les prennent en compte, font le pari qu’ils peuvent construire un avantage appréciable par rapport à leurs concurrents moins scrupuleux ».

Identifier les pistes d’amélioration

C’est le cas de Tetra Pak® qui vient de lancer un service de Benchmarking environnemental pour aider ses clients, les entreprises du secteur alimentaire et boissons, à évaluer les performances environnementales de leurs activités de production et à identifier les pistes d’amélioration possibles. « Nous effectuons un audit de l’usine, explique Alfonso Castaneda, Directeur du Service Technique Packaging de Tetra Pak France, incluant les activités Processing et Packaging. Nous évaluons l’utilisation de l’eau, le traitement des eaux usées, l’efficacité énergétique, le rendement des produits et déchets et la mesure de l’empreinte carbone. Sur cette base, nous proposons des améliorations de deux types, au niveau des pratiques de fabrication (utilisation de l’eau, de l’énergie, des produits chimiques) et des équipements (trop anciens ou trop consommateurs d’électricité). Chez Tetra Pak, nous connaissons très bien les équipements et sommes donc à même de proposer des améliorations opérationnelles. Notre expertise dans le domaine de l’industrie rend ce service très efficace ».

Pour preuve des projets pilotes, menés aux États-Unis et en Europe, se sont traduits par une réduction de l’impact environnemental et une économie moyenne d’environ 20 %. Et cette démarche d’amélioration continue est bénéfique en termes d’image pour les clients. Ainsi, les enjeux environnementaux sont bien autant d’opportunités de création de valeur que d’économies en coûts de production, au profit de la performance industrielle.

Véronique Olivier © AdC

* Editions Eyrolles

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous