LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Industrie

Les palettes voyagent de plus en plus loin

10 décembre 2013

Les palettes voyagent de plus en plus loin

Le marché des palettes est aux mains de quelques grands groupes internationaux qui sont davantage des logisticiens de la palette que des fournisseurs d’emballage. Le point avec l’enquête réalisée par le SYPAL.

A la lecture de cette enquête, vous saurez tout sur la palette en bois, cet emballage indispensable à la chaîne logistique ! C’est en effet la première fois que le Syndicat national de la Palette bois (SYPAL) publie une étude aussi approfondie sur ce marché dont l’importance peut surprendre. La profession emploie 11150 personnes dans 400 entreprises de fabrication et 250 de reconditionnement pour un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros (chiffres 2011).

Des gestionnaires de parcs de palettes

« Cette étude permet de se rendre compte à quel point le marché a changé en une dizaine d’années. Les fabricants d’emballages spéciaux (« les moutons à 5 pattes ») restent nombreux et locaux. Mais le marché de la palette standardisée, celui qui intéresse la grande consommation, est désormais très concentré et aux mains de quelques grands groupes internationalisés qui sont davantage des logisticiens de la palette que des fournisseurs d’emballages », explique Jean-Marie Tanguy, délégué général du SYPAL. Leurs noms sont connus de tous les industriels (PGS, Faber, Epalia, CHEP France, LPR-La Palette Rouge, IPP Logipal …). Et si certains fabriquent ou reconditionnent des palettes, l’essentiel de leur activité est ailleurs.

Des échanges avec l’Asie de plus en plus nombreux

« Ce sont des gestionnaires de parcs de palettes ou des loueurs qui proposent une large gamme de services associés à la gestion des flux. Car par nature les palettes voyagent beaucoup », poursuit-il. Elles voyagent même de plus en plus loin. Si les principaux flux restent intra-européens, les échanges avec l’Asie, et en particulier la Chine, sont de plus en plus palettisés.

Philippe Mathieu © AdC

Pour aller plus loin :
Rendez-vous sur le site du SYPAL pour consulter l’état des lieux de la palette en France

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous