LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Consommation

Le segment des eaux de coco plébiscite le carton

27 septembre 2013

Le segment des eaux de coco plébiscite le carton

Les eaux de coco ont fait une véritable percée en 2013. L’emballage carton reste le plus utilisé dans ce segment qui confirme une excellente santé.

Le succès des eaux de coco ne se dément plus. Plus besoin aujourd’hui de se rendre dans les destinations exotiques pour pouvoir se désaltérer d’eau de coco. Cette boisson rafraîchissante, présente dans les jeunes noix de coco vertes, est devenue incontournable aux quatre coins de la planète. Boostée par les célébrités et les sportifs de haut niveau, elle doit son succès à ses vertus nutritionnelles : pauvre en sucres, peu calorique, riche en potassium et très désaltérante, la boisson cocherait toutes les cases.

Un marché en pleine croissance


Véritable surprise dans le secteur des boissons, le nombre d’introductions en linéaires aurait ainsi plus que quintuplé au cours des cinq dernières années, selon le cabinet d’études Mintel qui indique que les Etats-Unis seraient responsables de 35 % des lancements de produits l’an dernier, talonnés par l’Europe, avec 34 % et l’Asie-Pacifique, avec 14 %.

Et si les volumes restent encore modestes sur le marché français, les eaux de coco ont enregistré dans l’Hexagone, une croissance des ventes en volume de plus de… 180 % (IRI HM SM HD – CAM 2013) entre 2012 et 2013 ! Il faut dire que les marques s’y bousculent. Depuis 2010, date du lancement de la marque française Vaïvaï qui double sa croissance chaque année, elles sont aujourd’hui une dizaine à remplir les rayons des supermarchés, des boutiques spécialisées ainsi que des clubs de sports dans l’Hexagone. « Les Eaux de Coco répondent à une vraie attente des consommateurs qui souhaitent plus de naturalité. Elles sont, en effet, trois à quatre fois moins sucrées que les jus de fruits » confirme Emmanuel Jezberger, co -fondateur de Vaïvaï. Avant d’ajouter : « ce segment a un réel potentiel auprès d’une population urbaine ». Un avis partagé par les autres opérateurs du marché. Lancée en avril 2012, Vita Coco revendique aujourd’hui une position de leader en Europe, avec 80 % de part de marché. La marque américaine, qui compte parmi ses investisseurs la chanteuse Madonna, a vu ses ventes en valeur progresser à hauteur de 117 % sur le marché européen en un an et vise 50 millions de livres de ventes cette année. « Nous visons trois catégories de clientèle différentes, explique Giles Brook, directeur général Europe de la marque. Les personnes qui prennent soin de leur santé, les actifs et sportifs, et les leaders d’opinion à l’image des nutritionnistes ».

L’emballage carton plébiscité

Stéphanie Staimesse, Responsable commerciale de la catégorie Boissons chez Tetra Pak Processing répond à quatre questions sur le traitement très spécifique des eaux de coco. Lire l’article

En outre, le responsable Europe reconnaît l’importance du choix de l’emballage dans la qualité du produit : « Le fait que nous n’ajoutions aucun produit artificiel dans nos eaux de coco, nous a convaincus d’opter pour des emballages de Tetra Pak®, susceptibles de préserver la fraîcheur et les qualités de nos eaux ». Disponibles en trois tailles (330 ml, 500 ml et 1 litre) et six parfums, Vita Coco devrait se décliner courant 2014 en France au travers de Coco Café, toujours sous le même emballage. « Les premières marques d’eau de coco (Vaïvaï, Vitamont, Fruité, Vita Coco, O.N.E et Zico) ont toutes choisi des emballages en carton, et en particulier l’emballage Tetra Prisma® Aseptic », explique Benjamin Punchard, analyste senior en charge de l’emballage chez Mintel. Avant de poursuivre : « Cet emballage offre une bonne taille pour le marché des portions individuelles, et, plus intéressant encore, il fournit une longue vie dans les rayons à un produit que les consommateurs perçoivent comme un produit frais ».

A côté de ce marché des emballages cartons très mature, quelques bouteilles font leur apparition dans le secteur des eaux de coco : « Les bouteilles permettent aux marques de se différencier dans le monde des emballages cartons en laissant aux consommateurs le choix de finir leurs boissons quand et où ils veulent » estime l’analyste. Mais la contre-attaque n’a pas tardé à se manifester : depuis le 1er juin dernier, la marque Vita Coco a ainsi opté pour des bouchons refermables (DreamCap) en lieu et place de pellicules détachables sur leurs emballage cartons. Et Vaïvaï, qui lancera de nouvelles recettes en 2014, proposera ces nouveautés, toujours dans en emballages Tetra Prisma Aseptic. Signe de la vitalité d’un emballage carton qui n’a pas dit son dernier mot.

La dimension éthique et environnementale joue également un rôle important

Stéphanie Salti © AdC - Crédits : fotolia

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous