LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Consommation

Le lait aromatisé, une opportunité à ne pas négliger

26 septembre 2013

Le lait aromatisé, une opportunité à ne pas négliger

Dans un contexte de décroissance du marché du lait blanc au niveau mondial, les industriels des pays développés ont tout intérêt à se positionner sur le créneau des laits aromatisés. Particulièrement appréciés dans les pays émergents, ils pourraient également booster le secteur dans les pays développés.

Le lait aromatisé pourrait bien redonner le sourire à l’industrie laitière. Ainsi, d’après le Tetra Pak Dairy Index publié en juin 2013, ce segment va connaître une croissance deux fois plus forte que celle du lait blanc à l’échelle mondiale entre 2012 et 2015 ! Avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) estimé à 4,1 %, atteignant les 19,2 milliards de litres, contre 1,7 % pour le lait blanc.

La bonne santé de ce segment est particulièrement visible dans les pays en développement. En particulier en Asie et en Amérique Latine. C’est en Chine et au Brésil que la demande est la plus forte (respectivement + 9,9 % et + 14,5 % entre 2009 et 2012). Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre d’ici 2015, avec une croissance attendue de 5,5 % en Chine et de 7,5 % au Brésil.

Multiplier la demande et les instants de consommation

Si le lait aromatisé représente une formidable opportunité de croissance pour les pays émergents (et, du même coup, pour les industriels des pays développés se positionnant comme fournisseurs privilégiés), il apparaît également comme une tendance à suivre dans les pays développés. Certes, le taux de croissance prévu y est beaucoup plus faible (+ 1 % au Royaume-Uni et en Allemagne, + 1,6 % en Espagne). Il n’en demeure pas moins que le lait aromatisé redonne un peu de baume au cœur à l’industrie laitière, alors que la consommation de lait blanc poursuit sa baisse.

Produit laitier liquide le plus consommé après le lait blanc, le lait aromatisé a donc une carte à jouer pour attirer de nouveaux adeptes. En particulier les adolescents et les adultes. Pratique à l’usage, goûteux et nutritionnellement sain, il répond ainsi au désir croissant des consommateurs de se faire plaisir tout en prenant soin de leur santé. En outre, sa consommation dépasse le simple moment du petit déjeuner. Ainsi, aux Etats-Unis, les Américains boivent du lait aromatisé davantage à la pause déjeuner (31 %) et entre le déjeuner et le dîner (21 %) que le matin (13 %).

Améliorer le packaging et proposer de nouvelles saveurs

Principaux leviers de croissance de ce créneau : améliorer les emballages et proposer de nouvelles recettes afin de le rendre encore plus attractif. En Allemagne, si le lait aromatisé était jusqu’à maintenant majoritairement consommé par des enfants de moins de 12 ans, l’arrivée de laits au café a permis de convertir les adolescents et les jeunes adultes.

Il s’agit également de multiplier l’offre d’emballages afin de répondre à tous les usages de consommation : proposer aussi bien des packagings pratiques en situation de mobilité que des formats familiaux pour une consommation à la maison. C’est en transformant le lait aromatisé en un produit multigénérationnel que les industriels réussiront à capitaliser au maximum sur ce segment d’avenir.

Aurélie Charpentier © AdC

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous