LE HUB - Tetra Pak - Les enjeux du processing au packaging pour les professionnels de l'industrie agro-alimentaire Tetra Pak Accueil LE HUB - Tetra Pak

Consommation

Et si l’Asie avait besoin des produits européens à base de soja ? Paradoxe ?

15 avril 2014

Et si l'Asie avait besoin des produits européens à base de soja ? Paradoxe ?

Le marché global devrait plus que doubler en valeur entre 2007 et 2017 pour atteindre 23 milliards de dollars. Pourtant, le secteur des produits à base de soja reste à défricher. Il existe de vraies opportunités à l’exportation, notamment par l’essor des conditionnements aseptiques au détriment du vrac en Asie.


Selon une étude réalisée par le cabinet Canadean, ce secteur constitue en effet le deuxième marché en plus forte croissance dans le secteur des produits packagés dans le monde. Il devrait ainsi enregistrer, selon le cabinet d’études, une croissance annuelle moyenne de 18,6 % entre 2007 et 2017, juste après les pâtes et les nouilles.

Dans ce paysage en pleine croissance, la Chine apparaît comme le moteur de développement le plus en pointe. «  La valeur du marché des produits de soja va croître globalement de 13 milliards de dollars entre 2007 et 2017 , explique Ronan Stafford, analyste senior au sein du cabinet Canadean. La Chine va contribuer à cette croissance à hauteur de 7,5 milliards de dollars. Elle va d’ailleurs offrir une opportunité très importante pour les exportateurs français dans la mesure où les consommateurs chinois considèrent les produits étrangers comme des produits de meilleure qualité et plus sûrs ».

 

Les Chinois vont tripler leur consommation entre 2007 et 2017

Traditionnellement très consommateurs de produits et boissons à base de soja, les Chinois vont tripler leur consommation entre 2007 et 2017. « Les Chinois sont très sensibles au fait que les qualités nutritionnelles de cet aliment riche en protéines sont importantes pour la croissance des enfants, explique Ronan Stafford. Et le calcium que l’on trouve aussi dans certains produits à base de soja intéresse une clientèle âgée désireuse de contrer les méfaits de l’ostéoporose »

Les habitudes de consommation seraient aussi en pleine évolution dans ce pays : « Les clients chinois ont pris l’habitude de faire leurs courses plus souvent au sein de chaînes de distribution organisées et d’acquérir des produits plus chers, boostant ainsi la consommation de marques leaders », observe l’expert. Mais la Chine n’est pas le seul marché susceptible d’intéresser les exportateurs français et étrangers : le continent asiatique concentre en effet à lui seul 96 % des 10 plus gros volumes de consommation mondiaux.

 

La Thaïlande et la Corée du Sud friandes de boissons au soja

La consommation hebdomadaire de boissons au soja reste ainsi particulièrement importante en Thaïlande comme en Corée du Sud. Les habitudes de consommation varient aussi en fonction des pays. La Thaïlande serait en effet très friande de boissons à base de soja aux céréales noires, sésame noir et goût chocolat. En Malaisie et à Singapour, les préférences restent en revanche très fortement liées à une offre standard nature.

Dans un secteur encore très fragmenté, les différences s’estompent néanmoins en matière de packaging. «  Deux tiers des produits à base de soja dans le monde sont emballés dans du carton ou du papier. Et ce format est même encore plus important en Chine où il recouvre quelque 70 % de la demande globale en matière d’emballage », explique Ronan Stafford. « Les tubes en plastique rigide constituent l’autre emballage important. Mais il est utilisé en priorité pour les desserts à base de soja, les fromages frais, les flans ou les mousses », conclut-il.

 

Processing : quelle évolution dans la formulation de boissons au soja ?

Pour répondre à la demande des consommateurs occidentaux qui apprécient une boisson au goût de haricot très atténué, Tetra Pak® a créé dans les années 2000 un centre de recherche et d’expertise sur le soja basé à Singapour. Grâce à lui, Tetra Pak s’est positionné comme leader de l’extraction et de la formulation de boissons à base de soja, avec déjà plus de 90 unités installées.

La nouvelle génération de Tetra Alwin® Soy fait la synthèse des fruits du partage d’expériences recueillis grâce aux échanges avec les clients au sein de ce centre d’expertise, qui ont permis de mieux connaître le produit et d’aller plus finement vers de nouvelles utilisations. Si les 3 étapes principales du procédé sont au cœur de la solution initiale (broyage, séparation par décanteur, refroidissement et désactivation enzymatique), les dernières innovations permettent de proposer aujourd’hui une ligne complète focalisée sur des rendements protéiques les plus importants du marché. On peut donc utiliser une matière première de qualité variable : 80% pour un broyage à basse température, 70 % pour un broyage à haute température.

Cette ligne complète offre également des durées de production longues, des quantités de sédiments optimisées et garanties, une très grande flexibilité du système (une seule ligne permettant de produire des boissons faiblement ou fortement marquées en goût de soja). Et enfin, de faire des boissons à base de soja (jus de fruits et soja, lait et soja, préparations type ‘’yaourts’’ à boire à base de soja). L’intégration de la ligne dans un process complet peut aller jusqu’au conditionnement aseptique de ces boissons. Par ailleurs, quelques adaptations pourront la faire évoluer vers l’extraction d’autres graines.

Stéphanie Salti © AdC

Plus d’informations, plus d’innovations, plus de services, contactez nous